Pour me contacter

T 00 00 00 00 00

M gbretault@gmail.com


Paris
France

+33 1 48 06 48 91

Géraldine Bretault, historienne de l’art, assure la médiation et la traduction de vos contenus culturels, en adaptant la forme à la diversité de vos publics. Adoptez la slow culture, prenez le temps d’approfondir vos connaissances pour mieux apprécier les œuvres d’art.

Plus qu’un éloge de la lenteur, l’idée de slow culture met en avant la qualité de la relation individuelle à l’art. Une médiation approfondie promet d’enrichir vos émotions devant les œuvres.

geraldinebretaultapprofondir.jpg

Approfondir les expositions - Médiation culturelle

Découvrez les grandes expositions de la saison, sous forme de visite guidée ou de projection commentée, au sein des musées ou dans vos locaux.

 

Approfondir les expositions

Au sein des musées ou dans vos locaux, je vous propose de découvrir une des grandes expositions de la saison, sous forme de visite guidée ou de projection commentée.

Plus qu'une succession d'analyses d'oeuvres, mes conférences visent à situer l'artiste dans son contexte, à établir des liens avec d'autres disciplines et à décrypter le parcours proposé par le commissaire. 

Laissez-vous tenter par la slow culture.


Quelques-unes de mes interventions en cours ou à venir

  • Picasso primitif : une grammaire moderne
  • Portraits de Cézanne : histoire d'une quête au long cours
  • Balthus, Derain, Giacometti : une amitié artistique 
  • Christian Dior : couture et style
  • Tokyo-Paris : chefs d'oeuvre du Bridgestone Museum of Art

 

 

PICASSO PRIMITIF : UNE GRAMMAIRE MODERNE

La duchesse de Polignac

Plus qu'une influence ponctuelle, les Arts premiers auront été un des fondements de la grammaire formelle de Picasso. Retour sur la passion d'une vie, à travers les amitiés intellectuelles de l'artiste, puis décryptage de cette grammaire autour d'un parcours interactif, invitant le spectateur à confronter les points de vue.  


PORTRAITS DE CÉZANNE : HISTOIRE D'UNE QUêTE AU LONG COURS

"L'aboutissement de l'art, c'est la figure", confiait Cézanne au marchand d'art Ambroise Vollard. Une soixantaine de toiles du peintres aixois retracent l'évolution de sa quête formelle à travers les portraits de ses proches, jusqu'à l'ébauche d'une approche sérielle autour des portraits de Madame Cézanne.   


DERAIN, BALTHUS, GIACOMETTI : UNE AMITIÉ ARTISTIQUE

     

Chassés croisés entre trois peintres et sculpteurs majeurs, dont l'amitié à partir des années 1930 s'est focalisée autour de thèmes explorés en commun : la nature morte, le modèle, le jeu, le théâtre...  


CHRISTIAN DIOR : le style fait couture

La Maison Dior fête ses 70 ans. Pour l'occasion, le Musée des Arts décoratifs a vu grand : pas moins de 3000 m2 seront consacrés à cette exposition riche et dense, qui invite le visiteur à découvrir l’univers de son fondateur et des couturiers de renom qui lui ont succédé : Yves Saint Laurent, Marc Bohan, Gian franco Ferré, John Galliano, Raf Simons... Vous y verrez pas moins de 300 robes de haute couture mais aussi des toiles d'atelier, des accessoires de mode, des objets d'art, des meubles, définissant les contours de l'imaginaire artistique du créateur. 


TOKYO-PARIS : UNE COLLECTION JAPONAISE

Qu'est-ce qui a bien pu pousser M. Nihonbashi, fondateur de la société Bridgestone, à collectionner l'art occidental ? Quels rapports la culture japonaise entretient-elle avec les arts occidentaux ? Réponse au musée de l'Orangerie, où sont présentés des chefs-d'oeuvre de la collection pendant que le musée fait peau neuve à Tokyo. 


 

Quelques-unes de mes interventions passées (en détail par ici)

  • Cy Twombly : le plus européen des peintres américains ?
  • Vermeer : la peinture de genre au siècle d'Or
  • Le Piémont : portrait en quatre séances 
  • Le paysage mystique : de Monet à Kandinsky
  • Surréalisme(s)